Une première promesse tenue

Et ben voilà, nos amis Finlandais (et pas Belges malgrés le .be, je me suis fait avoir :)) de SIMUCUBE ont tenues leurs promesses avec une com’ sans fuite et très bien maîtrisée. De mémoire tout a commencé par un quick-release, un système wireless ou encore une sorte d’encodeur à la sauce Simucube. La campagne de com’ annonçait une révolution, qu’en est t-il ?

J’avais eu l’information il y a déjà quelques temps et il faut avouer que la carte était à jouer, notamment avec l’arrivée Allemande. SIMUCUBE est aujourd’hui incontournable au niveau de la gestion des moteurs Direct-Drive, que ce soit au niveau de l’électronique ou du software. Ils avait une place presque naturelle, il ne manquait plus qu’à trouver le moyen de faire un système plus “plug’n’play” avec par exemple le regroupement de la partie électronique et du moteur.

Et c’est donc ce que nous présente aujourd’hui SIMUCUBE, ça se nomme tout simplement SIMUCUBE 2 et c’est une base de volant Direct-Drive avec l’électronique intégrée et optimisée pour plus de réalisme…enfin il parait mais j’ai du mal à douter du boulot fait par l’équipe.

Bref, un boitier tout en un qui va notamment permettre une meilleure installation dans le cockpit avec un ensemble bien plus compact qu’avant puisque on se passe du boitier externe. La partie électronique est donc placé à l’arrière du moteur. D’un point de vue de l’aspect, du design, on ne change pas trop de l’ancienne école mais la finition anodisée, l’inscription de la marque ou le liseret en font un ensemble sobre et classe, j’adore !

Et encore des promesses

Forcement les promesses sont nombreuses pour la marque Finlandaise qui se doit de tenir le cap et créer l’événement avec cette arrivée massive. Massive car c’est en fait 3 modèles qui sont proposée par SIMUCUBE, allant de 17Nm de couple à 32 Nm. Avec ce SIMUCUBE 2, l’objectif annoncée est d’offrir le feeling le plus travaillé, le plus sensible et le plus naturel du marché. Les caractéristiques principales du volant tiennent dans les 4 pictogrammes ci-dessous :

Latence Ultra Faible

DirectDrive

Plage Dynamique élevée pour une large gamme d’effets et d’intensités.

Retraitement des signaux générés par la simulation pour de meilleurs effets

3 volants dispos en pré-vente

Comme je le disais plus haut c’est trois volants qui sont proposés. La différence tient essentiellement au couple possible puisqu’ils embarquent tous la même électronique ou presque. On trouvera cependant et forcement des caractéristiques liés au modèle de moteur. SIMUCUBE annonce aucune ondulation du couple et pas de cogging. A ce sujet pas d’infos précises mais on peut supposer du Lenze pour le modèle Sport et le Pro et un Kollmorgen ou Keba pour le modèle Ultimate. Bref je vous laisse découvrir les premières caractéristiques ci-dessous et vous invite à visiter la page comparative de la marque ici (voir en bas de page).

Nom

Couple Max

Angle sensor

Précision CPR

Alimentation

Tarif

SIMUCUBE 2 Sport

17 Nm

22 bit absolue

4 Millions

280 W

1 270 €

SIMUCUBE 2 Pro

 25 Nm

22 bit absolue

4 Millions

2 x 280 W

1 470 €

SIMUCUBE 2 Ultimate

32 Nm

24 bit Hiperface

16 Millions

1000 W

3 170 €

De belles prestations

C’est après que l’équipe ait testé plus de 40 moteurs que le Simucube 2 arrive enfin. Réalisée par Granite Devices, l’électronique a été développée pour tirer le meilleur parti des moteurs, capteur d’angle avec signal constant garantie, USB isolé pour protéger des surtensions et autres interférences, CPU deux fois plus performant que sur une IONI ou encore un système de ventilation passif. Ce dernier système permet d’éviter un ventilateur bruyant grâce à un guidage de chaleur électronique. Et pour clôturer le tout, le Simucube 2 embarque directement le système de connection sans-fil du volant, bien vu !

Au delà du moteur en lui-même on trouvera une alimentation surdimensionnée (MOSFET) pour une grande longévité. On notera d’ailleurs le rétro éclairage ci-dessous et une taille de boitier assez imposante. Il y aura aussi un bouton d’arrêt d’urgence à installer où on veut dans son installation. Et niveau fiabilité il faut rappeler que les volants sont entièrement en métal bien sûr, pas de plastique ici. A ce propos on aura une garantie de 24 mois pour les modèles Sport et Pro et 60 mois pour l’Ultimate. Et pour finir SIMUCUBE livre tous ses volants avec son propre QR dont j’ai déjà parlé ici. 

Et donc ?

Et bien avec tout ça je ne sait pas si on est loin ou pas de la révolution mais il est certain que le temps de l’évolution a sonné. En effet on a ici bien plus qu’un simple nouveau volant, un des premiers Direct-Drive tout intégré qui est surtout la suite d’une solution faite par et pour les simracers. Je n’ai pas souvent eu l’occasion de mettre mes mains dans du Simucube mais si c’est abordable comme je l’ai entendu dire ça devrait finir d’enfoncer le clou. Et on peut même découvrir dans les photos ci-dessus deux jantes de volant (GT et Monoplace) qu’on suppose venir enrichir prochainement le catalogue de SIMUCUBE et fonctionner en wireless bien-sûr.

Pour le moment le Simucube 2 est en pré-commande et les livraisons devraient débuter en Mai. En tout cas la cible est clairement identifié, le Fanatec Podium compte désormais un concurrent de taille qui se place dans le même créneau et se paye même le luxe d’être un poil moins chère que le DD2 avec son modèle Pro (1 470 € contre 1 499 €). En tout cas bravo à SIMUCUBE d’avoir poursuivit la ligne de l’OSW, qui est certes moins open maintenant, mais qui permet d’offrir une solution plus abordable, plus adaptable et apparemment plus efficace. Hâte de tester ça ! 

Et pour finir la petite vidéo promo qui va bien !