Pédalier RACEWERK S1 : Hydraulique et compatible SC2

L’arrivée d’un nouveau pédalier est toujours très attendue dans le simracing car rares sont les marques qui arrivent à se faire une place dans un marché dominé par deux noms, Heusinkveld et Fanatec. Mais on sait qu’il en reste un peu et on attend tous de nouvelles propositions.

Et pourquoi pas les Allemands de RACEWERK qui arrivent avec deux modèles de pédaliers hydrauliques tout en aluminium usiné. En image ça fait très propre et les caractéristiques sont plutôt intéressantes. Système hydraulique pour le frein et l’embrayage et aussi une compatibilité avec les bases de volant Simucube2.

Ce pédalier S1 est de construction assez simple ce qui permettra, si nécessaire, une réparation rapide et pas trop chère. On peut voir qu’ effectivement le nombre de composant n’est pas très élevé. La finition anodisée lui assurera une belle intégration dans son châssis. D’où le slogan de la marque “Made to look cool on your rig”.

Au niveau hydraulique, c’est assez classique mais on trouvera des maître-cylindres 78-Serie de chez Tilton sur le modèle Compétition (le plus haut de gamme). Il semblerait fortement limiter le frottement. Bien entendu au final on compressera des gommes pour avoir le ressenti du freinage et Racewerk en fourni quelques unes avec son pédalier pour adapter le ressenti.

Un pédalier bien équipé

Concernant la pédale d’embrayage, on trouvera au niveau du récepteur des rondelles Belleville qui permettront d’apporter ce fameux ressenti du point d’embrayage. Et pas de d’hydraulique pour l’accélérateur (ça sert à rien), à la place on trouvera un potentiomètre qui détectera donc la position de la pédale plutôt que la puissance d’appui, logique !

Les pads de pédales sont fixes mais suffisamment large pour ne pas avoir besoin de réglage. Je pense pas que le positionnement des récepteurs limite le rapprochement des pédales pour favoriser le talon pointe mais si c’est le cas ça aurait pu être avantageux. Les tiges de pédales usinées sont vraiment sympa et permettent pas mal de réglages (angle, course…).

RACEWERK propose ses pédaliers en version 2 ou 3 pédales. Il y a le modèle S1 Compétition qui fait déjà presque 1 200 € et qui constitue le “premier prix”. Et il y a ensuite le modèle Pro, celui avec un maître cylindre Tilton et un capteur de pression de 150 kg qui s’échange contre pratiquement 1 800 €. Bon, je ne sais pas si c’est le modèle tant attendu vu le niveau de tarif mais la proposition est plutôt intéressante. Et j’aime bien le coté simple et sobre ce pédalier S1 Hydraulic pedal system.