Et pourquoi pas un tensionneur de harnais ?

En simracing, sentir les forces liées aux freinages ou aux accélérations fait partie de ce que l’on recherche tous. Pour ce faire plusieurs solutions existent avec nos simulateurs dynamiques. Une des solutions qui se développe, comme le montre ici PT-Actuator, est le tensionneur de harnais.

A la base nos simulateurs dynamiques sur 3 ou 4 vérins se penchent en avant lors des freinages et en arrière lors des accélérations. Je ne rentrerais pas dans le débat du réalisme du système, c’est pas si mal, mais il y a mieux. Et ce mieux c’est notamment de sentir la compression du harnais en freinage et sentir son relâchement en accélération. Cette solution on peut l’avoir en bougeant le pilote mais pas le harnais de façon à ce que le corps vienne se comprimer dans les sangles lors des freinages par exemple.

Aujourd’hui il est possible d’avoir ce ressenti avec un seat-mover (seul le siège bouge) qui fait pivoter le siège vers l’avant et vient comprimer le torse dans le harnais qui attaché à la partie fixe du simulateur. Sinon, dans le même esprit c’est tous le châssis du simulateur qui est sur rails et qui avance et recul. En freinage il “projette” le pilote dans le harnais qui attaché sur la partie fixe du simulateur. C’est ce qu’on appelle couramment l’effet surge.

PT-Actuator Tensionneur Harnais

Une autre solution est donc le tensionneur de harnais qui va, sans bouger le simulateur, tendre les sangles ventrales du simulateur et donc comprimer le corps du pilote. Un des avantage du tensionneur de harnais est la possibilité de tendre différemment la sangle gauche ou droite pour modifier la compression en fonction d’un virage par exemple.

Et la marque PT-Actuator est sur le point de nous proposer sa solution avec le G-Belt Tentioning kit. Pour le moment pas d’info de date de sortie ou de tarif mais je pense que ça va pas tarder.