Puresim Racing G-Seat : un belle promesse ?

Récente découverte avec le Racing G-Seat, un siège qui vient d’Angleterre et qui nous est proposé par la marque PURESIM. C’est pas souvent qu’on a de nouvelles propositions dans ce type de simulateur alors profitons-en pour jeter un œil dessus. Dans la famille des G-Seat le choix n’est pas énorme, aujourd’hui il se partage essentiellement entre la solution de Geko Systems et celle des Américains de Simxperience (et il y a aussi un paquet de choses en DIY).

Cette nouvelle arrivée me semble sympa car je dois avouer que le système G-seat m’intéresse de plus en plus. Mon dernier essai du GS-Cobra de Geko Systems a bien contribuer à la chose mais je dois avouer toujours bloquer sur l’aspect. Sans être non plus un standard de beauté ce Puresim G-Seat présente un peu mieux. Grâce notamment au fait qu’il y a moins de choses à cacher, le mécanisme étant moins complexe.

Venons en donc au système en lui même. Le principe du G-Seat est d’offrir des sensations de forces G de manière plus naturelle et dans la durée. Par exemple dans un virage avec un seat-mover on va “juste” avoir une inclinaison du baquet dans le sens opposé au virage. On sentira l’effet d’inclinaison mais on ne sentira pas la force G dans toute sa longueur (notamment si le virage est très long). L’avantage du G-Seat c’est qu’il va exercer une force sur le corps (une pression) qui pourra être ressentit durant toutes la durée du virage. Et normalement c’est pareil pour les forces d’accélération et de freinage mais avec des solutions parfois différentes en fonction des systèmes.

4 sources de simulation de mouvements

Le Racing G-Seat offre 4 manières pour apporter du ressenti. Tout d’abord on constate deux sortes de buzzer de chaque cotés du siège. Ils renferment en fait le mécanisme qui va faire bouger les “palettes” rouges au niveau de côtes. Ce sont elles qui viennent presser le corps en virage. Ensuite il y a en bas du dos une autre palette qui va venir presser le corps pour faire ressentir l’effet d’accélération en donnant l’impression de s’écraser dans le siège.

L’effet de freinage se fera ressentir via les harnais qui son équipés d’un système de tension. Ce système va permettre de compresser le torse pour avoir l’effet du corps qui s’écrase contre les sangles. Et pour finir on trouvera 2 gros transducteurs sous le baquet qui vont, grâce aux vibrations, faire ressentir les effets de routes, les vibrations, les bosses…

Le Racing G-seat est donc assez complet dans les effets qu’il offre. Il a aussi un atout fort, c’est son adaptabilité. Il peut s’installer sur un grand panel de simulateur qui peuvent même être potentiellement déjà dynamique. On peut même le mettre sur glissière et incliner le dossier. Ensuite pour parler des effets il faudrait pouvoir essayer pour savoir mais je trouve que la marque a cherché à apporter de vraies solutions.

J’ai quand même les questionnements suivants : Est-ce que les palettes sont pas trop basses ? Est-ce que l’effet de la tension du harnais ne va pas se sentir que sur les épaules ? Est-ce que la palettes qui pousse le dos apporte le bon effet ? Bref que de questions auxquelles je n’ai hélas pas de réponse aujourd’hui mais je suis piqué. Si l’un d’entre-vous à l’occasion de l’essayer n’hésitez pas à venir donner votre avis dans les commentaires. Mais qui sait, un test sera peut-être possible un jour.

Combien ça coute ?

Pour le moment la marque Puresim est en rupture de stock, tous les Racing G-Seat sont vendus. Le tarif pour s’en procurer un est de 2 990 £ soit environ 3 400 € HT. Et je pense qu’il faudra rajouter le TVA en plus des frais de port ce qui devrait porter la facture totale aux environs de 4 000 €. C’est donc clairement pas la solution la moins cher en matière de G-Seat, espérons qu’elle offre de bonnes sensations.

Pour vous permettre de vous rendre mieux compte de la choses, ou du moins essayer, voici une petite vidéo. Bon on a connu des vidéos plus explicite mais on perçoit quand même le truc. Alors que pensez-vous de ce Racing G-Seat de la marque Puresim ?