NSH Racing présente le SimPedals Sport

Dans le domaine des pédaliers c’est pas tous les jours qu’on a de la nouveauté. Aujourd’hui je vous propose de découvrir la dernière création de la marque NSH RACING qui, comme à son habitude, nous propose un modèle hydraulique. Pour le nom on s’affranchira d’originalité puisque c’est SimPedals qui a été choisi et ce sera plus précisément le modèle “Sport” que je vous présente ici. Mais si le nom n’est pas original ce pédalier renferme cependant d’autres originalités dont je vous parlerais un peu plus bas. Passons aux présentations.

Après Tilton c’est une base de la marque Argentine Doppler qui a été choisie par NSH Racing pour cette réalisation. On aura donc 3 pédales totalement autonomes qui permettront une installation efficace dans le cockpit. Je dois dire que ça semble plutôt bien fini, simple, sobre et j’espère terriblement efficace. Bien sûr la base est un pédalier “auto” en alu forgé qui apporte une bonne partie au look de l’ensemble mais l’assemblage est propre et notamment la base en acier faite spécifiquement par NSH Racing pour son SimPedals Sport.

Un système original

Niveau équipement on aura droit à des capteurs “effet hall” (sans contact) pour les pédales d’accélération et d’embrayage ce qui est bien suffisant. Pour donner du feeling à l’embrayage il suffira de régler la précontrainte du ressort alors que pour l’accélérateur on trouve un système original fait maison par NSH Racing. On peut le voir sur la photo ci-dessous à droite, c’est le boitier noir qui renferme notamment le capteur qui est relié à l’accélérateur par le biais d’un câble…d’accélérateur, comme en vrai. Le système d’origine avec l’équerre est conservé et permettra de régler la réponse de la pédale en déplaçant l’axe bleu, ou l’attache de câble, dans les trous. Bien sûr la course est aussi réglable.

Pour le frein, et comme on parle de pédalier hydraulique, ce sera logiquement un capteur de pression qui sera présent. Il a une capacité de 1600psi/110 bar, soit environ 100 kg si on veut absolument faire une conversion. On notera la position verticale du récepteur qui renferme les gommes qui seront compressées au freinage.

Un pédalier compatible Simucube 2 !

Plus haut je vous parlais d’originalité et, celle de ce pédalier réside dans sa connectique. En effet il est équipé d’une prise d-sub 15 pins qui permet de le brancher directement à sa base de volant Simucube 2 si on à la chance d’en être équipé. On pourra donc utiliser le logiciel True Drive pour le paramétrer. Et du coup on a là un des premiers pédaliers compatible Simucube 2. Mais si vous n’avez pas de SC2 pas d’inquiétude, la connexion via USB est toujours possible avec l’aide d’une carte Léo Bodnar par exemple.

Pour le moment la production de ce SimPedals Sport de NSH Racing est en cours et les pré-commandes sont lancées. Il faudra compter 849 € pour un modèle 3 pédales (à noter que la platine et le repose pieds sont en option). Le prix est un peu au dessus d’un pédalier Heusinkveld Sprint mais je trouve vraiment le look sympa, et il pourrait être une alternative sympa en attendant qu’HE arrive à livrer ses clients. Bref, encore un pédalier que j’aimerais mettre sous mes pieds pour voir ce que ça donne. Peut-être bientôt…