Je vois fleurir ici et là des posts et autres commentaires au sujet de FEEL VR, cette entité qui nous promet du matériel plutôt haut de gamme pour pas cher. En première ligne d’ailleurs un volant Direct-Drive pour 333 $ ou encore un pédalier à 99 $. Dans ma position de blogueur et sans vouloir prendre la place du bourreau, je me sens un peu obligé de vous faire mon retour au sujet de ces matériels car j’ai eu l’occasion de tester lors de la Simracing Expo de cette année.

FEEL VR était donc présent avec sur leur stand un simulateur dynamique en VR équipé de leur pédalier et leur volant Direct-Drive. Je vais donc sur le stand histoire de tester tout. Je m’installe sur le simulateur et premier problème, le système de fixation du volant est HS et je suis obligé de piloter avec un volant presque sur les genoux et incliné vers le bas.

Concernant le simulateur, c’est en fait un modèle proche du simulateur ATOMIC qui a ici un mouvement très rebondit et fait plus penser à un bateau qu’à une voiture, pas terrible quoi. Bref, viens maintenant le premier freinage, j’écrase la pédale de frein mais rien ne se passe. Un des gars de Feel VR m’indique qu’il faut freiner avec l’embrayage car la pédale de frein est HS ! Quand on sait l’importance du frein et son feeling, on ne peut pas se prononcer sur la qualité du pédalier mais il faut avouer que cette accumulation de mauvais points ternit forcement l’image de la marque et de ses produits.

Pour finir sur le volant, ça semblait faire le boulot mais vu la position de conduite c’est pas facile d’avoir un bon ressentit. Devant tout ces soucis j’ai rapidement mis un terme à cet essai.

 

FEEL VR : On s'emballe ou pas ?
FEEL VR : On s'emballe ou pas ?

 

Une fois descendu du simu, avec mon petit niveau d’Anglais, je m’entretien le mieux possible avec les gars de FEEL VR en leurs indiquant ma déception et en leurs disant globalement qu’il y a encore du boulot a faire. Que pouvais-je dire d’autre ?

Aujourd’hui ça fait plusieurs mois que la Simracing Expo a eu lieu et j’espère que les retours récoltés ont permis d’avancer sur le développement pour proposer des produits plus aboutis. En tout cas, je suis curieux de voir les prochains avis, notamment sur le Direct-Drive.

Concernant le prix attractif, rien ne nous dit qu’il sera maintenu, c’est un prix lié à la prochaine campagne Kickstarter qui pourrait s’élever après. Cependant, et malgré ce premier contact mitigé je veux bien garder espoir pour un produit “abordable” mais je ne peux m’empêcher de garder une réserve.  Alors attendons de voir et ne nous emballons pas, la déception s’abrite souvent derrière un petit prix.